En date du 16/09/2022

Vous souhaitez vacciner, vous avez fait les démarches et vous attendez des infos?

Vu les nombreuses questions qui sont encore posées sur l’inscription pour devenir pharmacie vaccinatrice (surtout en Wallonie), nous avons publié un article sur MyAPB avec la marche à suivre et des précisions sur le rôle de l’AVIQ.

A la demande de l’AVIQ, nous y avons aussi intégré des informations sur la connexion à Vaccinnet, qui suscite beaucoup de questions aussi.

Cliquez ICI pour accéder à la page

Source info APB


En date du 31/08/2022

Vous souhaitez vacciner ? Tenez-vous prêts !

Tant à Bruxelles qu’en Wallonie, toute pharmacie qui souhaite vacciner et qui satisfait aux conditions d’accès à la vaccination énoncées par les autorités régionales (COCOM et AVIQ), notamment en termes de formation et d’agencement de l’officine, aura donc l’opportunité d’intégrer le dispositif régional de vaccination contre la COVID-19, et ce, à partir du moment où la rémunération fédérale sera d’application (donc, en théorie, dès ce jeudi 1er septembre).

​Comment se porter candidat(e) ?

Si vous aviez déjà complété notre formulaire « Vaccination COVID – aussi dans votre pharmacie ? », vous ne devez rien faire. Vos coordonnées seront transmises aux autorités régionales. Si vous n’aviez pas encore complété ce formulaire (ou si vous n’en avez plus le souvenir), faites-le maintenant. Pour rappel, vous avez la possibilité d’y préciser à partir de quand vous souhaitez proposer la vaccination dans votre officine.

Nouvelles modalités de rémunération et CNK supplémentaires à Bruxelles

Nous vous l’annoncions à la mi-juillet: les autorités ont réglé, par le biais d’un projet d’arrêté royal, la question de la rémunération des pharmaciens qui vaccinent contre la COVID-19.
Les honoraires liés à la vaccination en officine seront pris en charge par le fédéral (INAMI) à partir du 1er septembre . Des nouveaux CNK sont à utiliser.

A Bruxelles, le remboursement des vaccins administrés à des personnes non assurées sera pris en charge par la CoCom. Les pharmaciens vaccinateurs bruxellois doivent donc utiliser 2 autres CNK pour ce public cible spécifique

Informations complètes disponibles sur le site APB: cliquez ICI

Source : APBNews 31/08/2022


En date du 17/08/2022

Madame la pharmacienne,
Monsieur le pharmacien .

A ne pas en douter , la volonté de vacciner en pharmacie est grande .

Pour l’instant c’est toujours l’AVIQ qui sélectionne les pharmacies .

Actuellement , le dernier obstacle pour que tous les pharmaciens formés puissent enfin vacciner , c’est l’obtention d’une autorisation de la livraison des vaccins par les grossistes.

 

Petit rappel historique :

Dans le cadre de la récente modification législative fédérale permettant d’organiser la vaccination contre la Covid-19 en pharmacie, un projet pilote a été lancé le 02 mai dernier dans 26 pharmacies « Take-Away » (qui préparaient déjà des vaccins à l’intention des médecins) afin de permettre aux patients de se faire vacciner directement dans la pharmacie par le pharmacien. A la mi-juin, le nombre de pharmacies pratiquant la vaccination a progressivement augmenté à 34.

La phase pilote s’est terminée le 30 juin 2022 et a démontré la plus-value et la complémentarité du pharmacien dans l’augmentation de la couverture vaccinale contre la Covid-19. Depuis le 01/07/2022, le projet de vaccination à l’officine a permis d’inclure d’autres officines n’ayant jusque-là pas préparé de vaccins contre le Covid-19. Les critères de sélection de l’officine pour cette phase du projet dite « standard » étaient clairs et devaient correspondre à liste de conditions citées ci-dessous :

  •  Un ou plusieurs pharmaciens de la pharmacie concernée ont suivi et terminé la formation générale pour l’administration du vaccin Covid-19 ET la formation de réanimation en cas d’effets secondaires post-vaccination de choc anaphylactique.
  • La pharmacie dispose de locaux permettant l’acte de vaccination dans un espace privé et également de l’espace pour permettre l’attente des 15 minutes post-vaccination.
  • Le pharmacien doit recevoir un accès à la plateforme électronique pour enregistrer les commandes de vaccins.
  • Le pharmacien doit avoir accès à Vaccinnet+ via un e-form dans le soft utilisé dans son officine.
  • Le pharmacien doit également préparer des seringues de vaccins pour les médecins généralistes de sa région.
  • La pharmacie est située dans une zone géographique où la demande de vaccination est élevée et où la population n’a pas facilement accès à un point de vaccination central (centre de vaccination et/ou autre officine pratiquant la vaccination).
  • L’entièreté de l’équipe officinale est consciente et volontaire dans la démarche d’offrir un nouveau service à la population afin de contribuer à l’évolution de la profession pour que le pharmacien soit reconnu comme acteur de soins de 1ère ligne.

Sur base du lien d’inscription fourni par l’APB (Vaccination COVID – aussi dans votre pharmacie? (office.com), la sélection d’officines respectant ces critères a permis d’inclure des officines supplémentaires portant le nombre à 83 officines qui vaccinent actuellement dans toute la Wallonie.

Goulot d’étranglement :

La logistique de distribution des vaccins dans des conditions de démarche « qualité » qui permettent une garantie de la chaîne du froid est actuellement assurée par un seul acteur : Medista.

En effet, les grossistes répartiteurs n’ont toujours pas l’autorisation légale de distribuer ces flacons de vaccins aux officines participantes. Le nombre de points de livraison de Medista étant limité, les capacités logistiques de distribution en Wallonie ont atteint leurs limites et représentent le principal obstacle à l’étendue du projet au sein d’autres officines désirant pratiquer la vaccination.

Toutefois, le secteur des pharmaciens et les autorités sanitaires wallonnes ont récemment pu obtenir l’accord de l’AFMPS  afin d’impliquer les grossistes répartiteurs dans la distribution des vials de vaccins. La situation devrait pouvoir se normaliser dans le courant du mois de septembre 2022 et cela permettra d’inclure toutes les officines en ordre (critères de formations…) de rejoindre ce projet novateur pour notre profession. Nous ne manquerons pas de vous informer de l’évolution favorable de la situation logistique afin que votre officine puisse recevoir des vaccins.

Toute officine volontaire et respectant les critères de sélection cités ci-dessus pourra alors offrir la vaccination moyennant une inscription obligatoire auprès de l’AVIQ afin de pouvoir être référencée comme « point de vaccination » pour la population. Avec la livraison par les grossistes ,le critère géographique ne sera lui plus d’application .

Pour connaître la liste des officines vaccinatrices, rendez-vous sur « jemevaccine.be » .

Didier Tenret
Président de l’ AUP

Document sous format PDF: cliquez ICI


Renseignements supplémentaires – VACCINATION – AVIQ: