À partir du 1er janvier 2020, les préparations officinales contre la toux et le rhume ne pourront plus contenir qu’une seule substance active de la liste reprise dans l’AR du 23/02/2018*.

*Cette  mesure s’applique aux préparations officinales à usage humain contre la toux et le rhume et qui contiennent les substances suivantes :

  • dextrométhorphane, pentoxyvérine, lévodropropizine, noscapine, clopérastine, pholcodine, codéine, dihydrocodéine, éthylmorphine et thébacone, ou leurs isomères, sels, esters et sels d’esters ;
  • guaifénésine ou ses isomères, sels, esters et sels d’esters ;
  • phényléphrine, éphédrine, naphazoline, tramazoline, oxymétazoline et xylométazoline ou leurs isomères, sels, esters et sels d’esters sous formes pharmaceutiques nasales.

Vous ne pourrez plus associer deux (ou plusieurs) principes actifs de cette liste dans vos « préparations maison ».
Mais il n’est pas interdit d’associer un de ces principes actifs avec d’autres composés.

Soyez attentifs à la composition des sirops utilisés pour préparer vos « sirops maison » 

Pour rappel, les conditionnements primaires des médicaments concernés sous forme liquide doivent être sécurisés au moyen d’un bouchon qui prévient une ingestion accidentelle et ce depuis le 1er juillet 2018.


Informations supplémentaires
L’arrêté royal du 23 février 2018

source: site Afmps 27/03/2018