28 juillet 2021 – 

Brochure d’information pour les patients (version couleur): cliquez ICI
Brochure d’information pour les patients (version noir et blanc): cliquez ICI

Qui peut se faire tester en pharmacie?

Rappelons qu’avant de réaliser un test rapide, il faut toujours vérifier si la personne a accès aux plateformes belges sur lesquelles son certificat sera disponible. Ne peuvent pas être testés en pharmacie:

  • les étrangers,
  • les citoyens belges sans carte d’identité (ou sans son code PIN) ou qui ne peuvent se connecter avec leur carte bancaire via itsme,
  • les personnes possédant un numéro BIS mais pas de clés numériques.

Une solution qui permettrait à ces personnes d’être quand même testées en pharmacie est en réflexion… Nous vous tiendrons informés!

Source APBFlash du 28/07/021


16 juillet 2021

Pharmaciens: la réalisation des tests antigéniques est couverte par votre RC Professionnelle (info CURALIA)


14 juillet 2021 

Qui peut se faire tester en officine?

Information APB (APBflash du 14/07/2021) : cliquez ICI


9 juillet 2021 – communiqué de presse

Communiqué  de presse APB pour parler de la possibilité de testing en pharmacie dès le 12 juillet: CLIQUEZ ICI

Publication de l’AR autorisant les pharmaciens et assistants à pratiquer ces tests antigéniques rapides: CLIQUEZ ICI


7 juillet 2021 – info dernières minutes

APBFlash reprenant les informations pratiques importantes pour la mise en place des test rapides en officine: CLIQUEZ ICI



Juin 2021

La Task Force Testing fédérale  a estimé que la participation des officines au dépistage COVID permettrait de renforcer utilement les capacités actuelles, et ce alors que les besoins vont augmenter durant l’été, notamment à l’occasion des grands événements qui seront autorisés à partir du mois d’août.

Pas de formation dans la précipitation!

Il nous a donc été demandé de préparer le secteur pour le 12 juillet. Nous (APB) travaillons déjà sur un module d’e-learning pour la formation théorique et les unions s’occupent d’organiser les formations pratiques.

Concrètement, les tests à effectuer sont des tests antigéniques rapides nécessitant un prélèvement nasopharyngé profond (éventuellement un prélèvement peu profond dans la gorge combiné avec un prélèvement dans le nez lorsqu’un prélèvement profond est impossible). La réalisation de ce geste nécessite une formation pratique dispensée par un médecin.

Au niveau législation, tout est déjà en règle: les pharmaciens et les assistants, qui seront formés par un médecin, pourront effectuer les tests rapides dans leur officine en toute légalité. Rappelons par ailleurs que les autotests ne peuvent pas être utilisés dans ce cadre.

(Source: info APB )


Vous voulez offrir ce service dans votre officine et suivre cette formation (théorique et pratique) ?

Contactez le pharmacien coordinateur par mail à cirriez@uphoc.be 


La formation théorique (e-learning) est disponible sur le site de l’APB.

Lien vers ce e-learning : CLIQUEZ ICI

 


Être formé personnellement par un médecin ou infirmier expérimenté? Oui, c’est possible.

Vous pouvez demander à un médecin ou infirmier qui ont de l’expérience dans ces types de prélèvements de vous former. Pas besoin de venir obligatoirement assister à une formation dans une union.
N’oubliez pas de suivre la formation théorique (e-learning) au préalable.
Le médecin ou infirmier devra attester de votre formation pratique. Celle-ci devra être faite de manière sérieuse et consciencieuse.
Un document -type d’attestation est à votre disposition: cliquez ICI


Besoin de plus d’infos et outils sur les obligations liées à ce service de testing disponible en officine ?

Tout est sur la page du site APB :
https://www.apb.be/fr/corp/sante-publique/Info-Corona/Testing-Covid/Pages/Tests-antig%C3%A9niques-rapides-en-pharmacie.aspx