La Formation continue

La Formation continue

Au niveau du cadre légal:

Le Guide des bonnes pratiques pharmaceutiques officinales paru en annexe de l’Arrêté royal du 21 janvier 2009 prévoit explicitement que tant le pharmacien que tous les autres membres de l’équipe officinale doivent mettre leurs qualifications à jour par une formation permanente. «Le maintien de la motivation en matière de la recherche de la qualité sont assurés par une formation permanente adéquate, dont l’efficacité pratique est évaluée ». 

Pour les pharmaciens, le Code de déontologie stipule « Il est de son devoir de maintenir son niveau de compétence et d’actualiser en permanence ses connaissances scientifiques. » Il appartient au  pharmacien – titulaire d’ y veiller, ceci ressort de sa responsabilité.

Pour les assistants pharmaceutico-techniques (APT), il est explicitement prévu dans la réglementation (AR du 5 février 1997) que  l’assistant entretient et met à jour  ses connaissances et compétences professionnelles par une formation continue, permettant un exercice de la profession d’un niveau de qualité optimal. 

Dans le cadre de la CP 313, les APT occupés à temps plein peuvent prétendre à trois jours de formation par an. Pour les APT occupés dans un régime à temps partiel équivalent à au moins 50% du temps de travail à temps plein est porté à 1 ½ jour de formation par an. Ces jours de formation sont pris en charge par l’employeur. Une intervention financière peut cependant être accordée par le Fonds 313 à la personne qui paie effectivement les cours.

Toujours dans le cadre de la CP 313, il a été décidé d’accorder aux pharmaciens adjoints et pharmaciens  titulaires non-propriétaires de  l’officine une  indemnité  forfaitaire  fixée à 50 € par année  civile,  à  charge  de  leur  employeur  et  payée  sur  production  d’une  attestation  de  présence  à  toute  formation susceptible de contribuer à l’amélioration de leur qualification professionnelle.

Que précise la loi pour le pharmacien?

Selon l’AR de 2014, le pharmacien d’officine doit récolter en moyenne au moins 20 crédits de formation par année dont minimum 16 crédits dans les domaines A et B et, minimum 12 crédits liés à une activité où sa présence est requise. Cette moyenne doit être atteinte sur la base d’une période de 3 années, avec une répartition équilibrée pendant les 3 années. Cette obligation de formation entre en vigueur au 1er janvier 2015.

Il existe actuellement 3 domaines de formation :
– domaine A qui concerne la « science pharmaceutique »
– domaine B qui concerne les « soins pharmaceutiques »
– domaine C qui concerne la « santé et société »

Suivre une formation relevant du domaine A et B rapporte 2 crédits  par heure et une formation du domaine C rapporte 1 crédit par heure suivie.
L’organisateur introduit une demande d’accréditation en fonction du domaine de la formation (A,B ou C)  et de la durée de la formation.

En pratique, que doit faire le pharmacien?

Le pharmacien doit suivre des formations reconnues pour lesquelles des crédits ont été délivrés par l’instance compétente. Le pharmacien doit veiller à obtenir par année le nombre de crédits fixé par la loi (voir ci-dessus).
Chaque organisateur de formation accréditées est tenu de remettre au pharmacien (ou mettre à sa disposition) une attestation de présence avec les points de crédits obtenus.
Le pharmacien doit conserver pendant 10 ans ses attestations (sous forme papier ou électronique) dans le manuel de qualité de l’officine.

Les pharmaciens titulaires  doivent s’assurer que chaque pharmacien travaillant chez lui a recueilli les crédits de formation nécessaires, et conserve à cette fin la preuve dans le manuel de qualité de la pharmacie.

Même si les modalités concernant le contrôle et les manquements  à cette obligation ne sont pas encore officiellement connues ou précisées, nous ne pouvons que  vous encourager  vivement à suivre une formation continue.
Nous ne pouvons vous dire actuellement qui est chargé de vérifier si le pharmacien a suivi une formation continue (l’Ordre ou l’Afmps?) et quelles sont les pénalités ou sanctions possibles en cas de manquement à cette obligation.

Comment procéder? Quels outils sont mis à disposition du pharmacien?

Chaque organisateur de formation doit (depuis 2017) passer par le site Pharfolio pour obtenir l’accréditation de sa formation. Le pharmacien peut retrouver sur ce site la liste et le calendrier des formations accréditées.

Depuis janvier 2017, ce site permet au pharmacien francophone de centraliser les crédits obtenus. Pour cela, le pharmacien doit s’enregistrer sur le site.

Au niveau financier, le pharmacien francophone situé en région Wallonne peut bénéficier du système de chèque formation. Le Fonds 313 est destinée aussi à soutenir et financer la formation du personnel en officine. Explications sur ces aides financières, cliquez ICI.